Govt Regd. No.: 129729 / 071 / 072  |  Tourisme Regd. No.: 1861/ 071
"Le rêve qui vous poursuit même en journée"
assistance telephonique 24/7+977 9803122552 (DHAN)

Préparation Physique

Avant de s'interroger sur le circuit même du trek, il convient de s'interroger sur sa condition physique. Avez-vous la capacité physique de partir en trek en montagne ?

Pas d'inquiétude, car malgré les idées reçues, dîtes-vous que la pratique du trek demande un niveau normal de forme physique. Après tout, marcher est à la portée de tous. A part l'ascension de sommets à plus de 4000 mètres, il n'y a pas vraiment de difficulté technique. La durée de la marche est d'environ 6 heures par jour. Mais en haute-altitude, une petite préparation (par précaution) est recommandée. En effet, si vous n'avez pas l'habitude de faire du sport, il peut être préférable, avant de partir, de faire quelques randonnées de quelques heures pour vous rendre compte de l'état de votre forme actuelle. Apprenez à vous écouter et à trouver votre propre rythme. Celui qui ne vous épuisera pas, peu importe le temps que vous mettrez, sera le bon.

Si vous avez plus de 45 ans, un examen médical chez votre médecin traitant est recommandé pour un trek en haute altitude.

Marcher en haute-altitude:
Marcher à la campagne et en haute montagne ne requiert pas les mêmes efforts physiques. C'est pourquoi il faut prendre en compte l'altitude à laquelle se déroulera votre trek. Car même si certains treks sont réputés assez faciles (Annapurna, Tamang Héritage Parcoure, vallée de Katmandou), on y trouve quand même des dénivelés assez importants et des cols difficiles à franchir dans certaines régions du Népal. Au-delà de 3000 mètres d'altitude, l'organisme doit fournir un effort pour s'acclimater à une baisse de la quantité d'oxygène absorbée par l'organisme à chaque respiration (cf. MAM). Ces deux facteurs vous aideront à déterminer le choix de votre trek pour qu'il vous soit le plus agréable possible.

Besoin de Renseignements?

NOS OFFRES SPECIALES